Les JSA, fil rouge des actions de solidarité à Aubervilliers

La municipalité a organisé la 9e Journée des Solidarités actives (JSA). Ce temps fort a permis de dresser le bilan d’actions en cours et de présenter aux habitants cinq nouvelles mesures concrètes.

Quel est le lien entre un compte bancaire pour tous, un café social, et des activités sportives pour enfants atteints d’autisme ? Ces actions solidaires font toutes parties des mesures annoncées par la municipalité d’Aubervilliers, vendredi 20 décembre, lors de la 9e Journée des Solidarités actives (JSA). Organisées deux fois par an, ces rencontres ont pour mission d’expliquer aux habitants le contenu des initiatives de la Ville qui leur apporteront un plus au quotidien.

« Nous avons présenté cette fois cinq nouvelles mesures « coup de pouce » pour soutenir les Albertivillariens, lance Benoît Logre, maire adjoint aux Politiques sociales. Dans un contexte de crise, avec des conséquences difficiles pour de nombreux concitoyens, nous cherchons a proposer des aides concrètes aux problèmes qu’ils peuvent rencontrer, qu’ils soient bénéficiaires de minima sociaux, au chômage ou salariés ».

« Lutter contre l’exclusion bancaire, prévenir le surendettement » 

La municipalité soutient donc le dispositif Nickel, qui offre à chacun – y compris ceux frappés d’interdit bancaire – la possibilité de disposer d’un compte bancaire. Dès le premier semestre 2014, il pourra être ouvert CCAS. Il offrira des services numériques à frais réduits et une carte de paiement, mais n’autorisera aucun découvert. De quoi « lutter contre l’exclusion bancaire et prévenir le surendettement », selon Benoît Logre.

A travers son partenariat avec l’association 2 mondes un même droit à la culture, la municipalité soutient également l’initiative de parents albertivillariens d’enfants souffrant de troubles du spectre de l’autisme (TSA) ou de troubles envahissants du développement (TED). Cette association, déjà lieu d’échange et de partage entre parents, va mettre en place des activités culturelles et sportives pour les enfants atteints de ces troubles.

« Rompre l’isolement »

Enfin, dès le milieu de l’année 2014, la municipalité compte ouvrir un Café social, espace de convivialité, lieu d’animations culturelles et de loisirs, avec des permanences sur les droits ou la santé. « Cette initiative vise à rompre l’isolement notamment des migrants âgés, à favoriser les échanges intergénérationnels, à mieux informer chacun sur ses droits et la santé, tout en proposant des actions culturelles », explique Benoît Logre. D’autres mesures sont au programme de cette nouvelle année, comme l’organisation de petits déjeuners culturels pour favoriser l’accès aux spectacles et aux rencontres sportives, ainsi qu’une collecte de vêtements avec 13 containers déployés sur la ville par le Secours islamique.

Lors de cette 9e JSA, un bilan des actions présentées lors de la Journée précédente, en juin dernier, a également été effectué. L’association des Petits Frères des Pauvres vient d’implanter une antenne sur la ville, avec des bénévoles pour lutter contre l’isolement des personnes âgées. L’opération Téléphonie solidaire, avec Emmaüs, accompagne les personnes dans leur usage des télécom pour favoriser insertion et autonomie. Enfin, la Prestation locale pour faciliter l’emploi d’une Assistante maternelle (PLAM) est une aide financière municipale directe, en direction de toutes les familles d’Aubervilliers comptant des enfants en bas-âge.

Site internet :

http://solidaritesactives.aubervilliers.fr/

 

 

Powered by WordPress | Designed by: suv | Thanks to toyota suv, infiniti suv and lexus suv