L’observatoire social du 93 se pérennise

Mutualisant les ressources de plusieurs organismes – CAF, UDCCAS, Conseil général, Cpam…- à titre expérimental au départ, l’Observatoire départemental des Données sociales a entamé sa troisième année d’existence.

C’est une structure émergente en Seine-Saint-Denis. Huit organismes se sont réunis il y a un peu plus de deux ans pour créer l’Observatoire départemental des Données sociales (ODDS). Ainsi, la CAF, l’UDCCAS, la CPAM, le Conseil général, la Préfecture, l’Inspection académique, la Fédération des Centres sociaux et l’Adil mutualisent leurs données statistiques. Raccrochées à celles de l’Insee, celles-ci forment un catalogue unique de plus de 500 indicateurs. Tous les membres, y compris les CCAS, disposent d’un accès aux données via un site extranet.

Cet Observatoire, entité à part entière, a été créé par convention, en octobre 2011, à l’initiative de la CAF. Il se distingue en France par le nombre des organismes partenaires. « Le département compte de nombreux acteurs dans le domaine du social disposant chacun de données relatives à leurs activités et populations, de diagnostics, souvent non partagés. Face à l’ampleur des problématiques sociales sur ce territoire, le besoin de créer une structure commune s’est fait sentir », explique Célia Briffault, coordinatrice de l’Observatoire.

« Aboutir à un diagnostic commun »

La base de données, dite « recueil des indicateurs », fournit indicateurs clés pour chacune des 40 communes, ainsi qu’à l’échelle départementale et nationale. C’est la mission centrale de l’ODDS, mais il en a d’autres. Il a aussi réalisé un Portrait social du département, outil de synthèse et de comparaison autour de cinq thématiques : données de cadrage, enfance/jeunesse/éducation, sanitaire, social et logement. Ainsi qu’une étude sur les populations fragiles sous l’angle du logement. « Celle-ci signe le début de la collaboration effective entre les signataires pour aboutir à un diagnostic commun, dans l’optique d’être force de proposition», poursuit Célia Briffault.

Le comité technique se réunit tous les mois, et celui de pilotage, présidé par le directeur de la CAF, deux fois par an. La convention, initialement prévue pour deux ans et prorogée, prévoit l’élargissement à d’autres institutions. Après l’unité territoriale de la Direction régionale et interdépartementale de l’hébergement et du logement (DRIHL) qui a rejoint l’ODDS avec son lot de données sur le logement social, c’est Pôle emploi qui, à son tour, prépare son entrée.

 

 

 

 

 

Powered by WordPress | Designed by: suv | Thanks to toyota suv, infiniti suv and lexus suv