Quelques conseils pratiques pour réussir l’organisation des séjours pour les séniors

En matière d’organisation de séjours pour les seniors, les pratiques varient selon les CCAS. Certains privilégient les courts séjours (3 jours), d’autres  des séjours plus longs.

Les modalités (les dates, les destinations, le taux de participation du CCAS…)  concernant l’organisation des séjours  relèvent des délibérations du  CA.

Il est, à maints égards, pratique de solliciter l‘ANCV (Agence Nationale des Chèques Vacances) qui propose des forfaits pour le séjour(pension-hébergement, animation, visite…) avec une prise en charge  d’une partie des frais pour les personnes à revenu modeste.

Les assurances :
Il faut savoir que l’assurance est parfois incluse  dans le tarif de certains séjours. Se pose alors la question du  doublon avec celle détenue par le CCAS en responsabilité civile.

Le tarif :
Il revient au CCAS d’établir le coût global (voyage+séjour+assurance éventuellement)

L’inscription :
Organiser l’inscription soit sur une période donnée ou  à des jours déterminés permet  d’éviter  la cohue  ou l’arrivée permanente de candidats au séjour.

Les accompagnateurs :
Il est fort préférable qu’il y en ait au moins deux  et que l’un deux soit titulaire d’un diplôme de sauveteur-secouriste. Il arrive que un ou plusieurs membres du conseil d’administration participe au séjour.

Les rémunérations des agents :
La question de la rémunération des agents accompagnateurs n’est pas toujours aisée. Dans la pratique, l’agent est payé en heures supplémentaires pour les soirées  et récupère ses heures de week-end (double pour le dimanche).

Powered by WordPress | Designed by: suv | Thanks to toyota suv, infiniti suv and lexus suv